Paul Ferney
+ Your AuthorsArchive @ferney_paul Essaye d’expliquer la physique nucléaire, pour démystifier un peu cette énergie. Jan. 08, 2021 5 min read

Bonjour,

Aujourd’hui un #Thread hors de ma gamme habituelle. Je vais vous parler de la prétendue formation d’#éthique de la recherche dispensée par l’@UniversiteLyon.

Bon, je ne vais pas être tendre, je vous préviens. Ce #thread est une diatribe. Je m’insurge contre ceux qui prétendent enseigner une éthique dont ils se soucient bien peu, en réalité.

Je tague l’@ENSdeLyon, @CentraleLyon et @fc_univ. J’espère qu’ils transmettront mon message aux concernées.

Avant de plaider, j’aimerais donner quelques éléments de contexte.

Aujourd’hui, il est désormais OBLIGATOIRE pour tous les doctorants de suivre une formation à l’intégrité et à l’éthique de la recherche.

C’est une bonne chose que de confronter les jeunes doctorants à ces questions. J’avais trouvé très bien ma formation à l’intégrité, où l’on nous confrontait à des dilemmes.

On était alors tenu de rédiger des résolutions de dilemmes. Ce qui imposait une réelle réflexion personnelle, permettant de nous approprier les problèmes et conduire notre propre réflexion.

J’en attendais autant pour ma formation à l’éthique. Vous verrez qu’il n’en fut rien.

Bien. Quels sont mes griefs contre cette formation à l’éthique ?

Premièrement, je lui reproche sa forme. Des QCM pour nous évaluer ? Pour quelque-chose d’aussi grave que l’éthique, vous avez choisi quelque-chose d’aussi léger que des QCM ?

Chacun pourra se convaincre que c’est une des pires manières d’enseigner l’éthique. Si on tolère une telle forme, rien n’empercherait qu’un jour, le QCM ressemble à ça🙃:

« Certes », me direz-vous, « on pourrait faire mieux. Mais vaut-il vraiment la peine de faire tant de zèle car on s’en fiche de ton opinion sur l’éthique et car on t’évalue par QCM ? »
Je vous l’accorde.

Regardons un peu les thèmes abordés lors de cette formation :

Formidable ! On va pouvoir parler de l’importance d’avoir un débat publique de qualité, transparent afin que le citoyen soit informé au mieux des enjeux liés à l’utilisation des OGM et du nucléaire...

...qu’il puisse décider en conscience si moralement, l’utilisation de ces technologies conduit à plus de bien.

Très bien ! Alors commençons par le nucléaire... Mais c’est pas vrai ! Qu’est-ce que c’est que ce sous-entendu ? Pour information, le nucléaire possède l’une des meilleure ACV :  https://www.senat.fr/questions/base/2019/qSEQ190209117.html 

Si la personne responsable de ce module avait un peu travaillé son sujet, elle n’aurait pas commis une énormité pareille, qui renforce une idée reçue de la population sur le sujet.  https://www.lepoint.fr/economie/rechauffement-les-francais-accusent-le-nucleaire-26-06-2019-2321239_28.php 

On s’en fiche si le nucléaire est à 6 ou 7geqCO2/kWh d’ACV.

La question éthique, c’est : « Est-ce que, les bénéfices/risques de l’utilisation de l’énergie atomique ayant été déterminés, nous estimons que l’utilisation de l’énergie atomique est moralement meilleure qu’une absence de son utilisation ?»

Le nucléaire, c’est mon domaine. Je suis donc bien placé pour repérer les discours problématiques sur ce sujet. Mais sur combien d’autres sujets ont pu être falsifiés sans que je m’en rende compte ?

Sur le nucléaire, c’était presque « soft » en comparaison avec le plus grand scandale de cette formation. Parlons OGM.

Alors je ne suis pas du tout spécialiste du sujet. Je le connais partiellement grâce à l’excellent @HuetSylvestre .

Je me dis que s’il traite correctement le sujet de l’énergie (que je maîtrise bien mieux que les OGM), alors il est certainement pertinent comme journaliste sur d’autres sujets.

Enfin, voyons donc qui se permet d’intervenir dans cette formation à l’éthique de la recherche :

Vous ne le connaissez pas ? A l’époque, moi non-plus. Pourtant j’ai trouvé son discours intéressant. Mais à un moment, je tique :

C’est typiquement le genre de discours de personnes qui disent : « tout est politique, tout le monde a des biais, donc ça excuse mes biais idéologiques, même les plus grossiers ». Et qui manipulent parfois la science.

Je me dois donc d’enquêter sur ce monsieur. Et bien ça pour une surprise, c’est une surprise…

 https://criigen.org/membre/pr-pierre-henri-gouyon/ 
Conseil scientifique du CRIIGEN, ça sonne comme CRIIRAD, ça sent vraiment pas bon. Poursuivons notre enquête.

Ouch ! En fait cet organisme fait la promo de l’étude de Séralini :  https://criigen.org/bilan-a-deux-ans-etude-de-toxicite-chronique-de-seralini-al-une-decouverte-scientifique-aux-impacts-reglementaires-et-politiques-sans-precedent/ 

C’est quoi au fait l’étude de Séralini de 2012 ? C’est une étude en collab avec l’université de Caen et le CRIIGEN pour faire le buzz, mais qui s’est en fait révélé vide. C’était un cas d’école de ma formation à l’intégrité (le comble).  https://www.lemonde.fr/blog/huet/2018/12/11/ogm-poisons-la-vraie-fin-de-laffaire-seralini/ 

Résumons : On a PH Gouyon, qui vient m’expliquer ce qu’est l’éthique de la recherche.

Une personne qui, en tant que conseiller scientifique du CRIIGEN, aurait dû être particulièrement vigilant au protocole scientifique, mais surtout à la manière dont cet article a influencé l'opinion publique et les décisions gouvernementales.

La conclusion de @HuetSylvestre est terrible :
 https://www.lemonde.fr/blog/huet/2018/12/11/ogm-poisons-la-vraie-fin-de-laffaire-seralini/ 

Il est inacceptable d’avoir l’intervention de telles personnes dans une formation à l’éthique. Je suis très énervé comme les instigateurs de cette formation. Je n’ai aucune confiance en ce qui m’a été enseigné.

Tout cela est grave ! Nous devons demander des comptes et exiger des formations d’une qualité digne ! C’est pour cela que je prends aujourd’hui la parole en public.

J’aurais tellement préféré pouvoir débattre de ce sujet avec les parties prenantes de cette formation. J’ai par ailleurs envoyé un mail à la coordinatrice :

Je suis sans réponse depuis bientôt deux mois, malgré une relance. Une désinvolture que j’estime coupable.

En effet, cette formation à l’éthique a été suivi par beaucoup de doctorants de mon millésime :

D’autre part, on ne devrait vraiment VRAIMENT pas négliger les problématiques éthiques dans le cadre de la recherche à notre époque. #MakeEthiqueDeLaRechercheGreatAgain Je repose ça là :

Enfin, cher camarades chercheurs, n’attendons pas que de vieux professeurs aux cheveux blancs et aux cranes dégarnies revêtent des tiares et se mettent à prêcher leurs obscures idéologies.

Allons par nous-mêmes à la recherche de notre éthique. Nous n’avons pas besoin de ces curés de mardi-gras ! Ne les laissons pas s’accaparer le droit de propager la médiocrité dans nos esprit.

Lisez donc Spinoza, Kant, Bentham. Lisez Épicure, Marc-Aurèle, Platon. Saisissez-vous de l’éthique, où l’éthique des autres se saisira de vous !

J’ai terminé ! Merci de m’avoir lu en entier. Pouvez-vous svp me faire un petit RT pour m’aider à me faire entendre ? 🙂 On se retrouve la semaine prochaine pour (enfin) reparler nucléaire.


You can follow @ferney_paul.



Bookmark

____
Tip: mention @threader_app on a Twitter thread with the keyword “compile” to get a link to it.

Enjoy Threader? Sign up.

Since you’re here...

... we’re asking visitors like you to make a contribution to support this independent project. In these uncertain times, access to information is vital. Threader gets 1,000,000+ visits a month and our iOS Twitter client was featured as an App of the Day by Apple. Your financial support will help two developers to keep working on this app. Everyone’s contribution, big or small, is so valuable. Support Threader by becoming premium or by donating on PayPal. Thank you.


Follow Threader